Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Reportages voyages

Croisière plongée océan Indien: Le Soleil des Maldives

croisière plongeur maldivesPoétiquement, la terre s’incline peu à peu vers le soleil. A l’aube, très tôt, la clarté de l’eau semble presque infinie. Tout, dans ce vaste lieu, paraît stable et inébranlable. Ordonné jusqu’à l’horizon lointain. Un idéal de vie ? Lorsqu’on parle de plongée sous-marine autour d’îles paradisiaques, les Maldives restent toujours sous le feu des projecteurs. Au cours de mes instants de méditation en croisière à bord de « Soleil 2 », au milieu de cet archipel, je palpe le temps...

Ce superbe bateau est l’équation parfaite entre accueil, partage, discussion, convivialité et nature, calme ou détente. Le décor est clair et chaleureux, l’accueil aux petits soins. La cuisine aussi fait la part belle à mon palais. Une création de l’homme qui flotte sur un océan de lumières. Je recherche par le voyage et l’échange, la quête du mieux être. Comme je me suis toujours fais un devoir, celui de comprendre. Je me sens tel un voyeur incorrigible, curieux, qui tente de voir la beauté en toutes choses. Avec une part de rêve et d’inspiration. Une grâce unique marque l’esprit de l’horizon alentour et incite au recueillement. A l’éveil des sens.

 Ce voyage se construit, jour après jour, au rythme des courants ou des marées et m’entraîne, par étapes, jusqu’aux beaux fonds de l’océan, en me laissant tout loisir de respirer, de profiter, de jouir d’un plaisir sans ivresse. Pour me ressourcer, recharger mes batteries, me procurer un certain art de vivre, le bleu étant un coloris propice à l’introspection. Laisser courir librement mon cerveau et fabuler tout ce que mon regard effleure, tel un créateur de couleurs. Le bleu, éternel, se révèle en croisière l’esprit du voyage. Au milieu des longueurs d’ondes visibles, me sentir si loin et si proche à la fois, à la recherche de l’instant parfait, du rêve absolu. Comme un hymne permanent aux vacances ensoleillées, univers riche en sensations. Même les îles au loin ont leurs cocotiers dessinés dans le moindre détail. Une véritable expérience visuelle en 3D.

plonger aux maldives    atoll plongée et snorkeling maldives    mérou tropical en plongée maldives

Les Maldives, c’est une immense plage avec plus d’eau que de sable. C’est un peu les Alpes sans montagnes et avec beaucoup moins d’arbres. C’est New York, sans les gratte-ciels. Des édens sans Adam ni Eve. C’est perdu, c’est ailleurs. Des bulles de terre, frangées de cocotiers et bordées de lagons bleus, ressemblant toutes à des petits paradis, avec des fonds sous-marins exceptionnels dans des eaux cristallines. Les Maldives, uniques au monde, sont posées sur l’équateur comme mille confettis vus du ciel. Ce chapelet de perles, disséminées au milieu de l’océan Indien, minuscules tâches turquoise, blanches et vertes dans un bleu profond, ne sont que la partie émergée d’un monde que l’on explore à l’aide d’un masque, d’un tuba et d’une paire de palmes ou mieux, d’une bouteille de plongée sur le dos mais surtout, en croisière. Un élégant mariage entre la beauté des fonds coralliens et la richesse de la faune avec, au rendez-vous : requins baleines, requins, raies, tortues, Napoléons, barracudas, caranges pour les plus gros. Sans omettre les plus colorés : clowns, anges, papillons, cochers, balistes, gaterins.

Sur « Soleil 2 », les plongées sont accessibles. Nous embarquons sur le dhoni de plongée, sur lequel nous laissons l’équipement pour dix jours de plaisir et où s’effectue le gonflage, loin de nos oreilles délicates. Petite mise en bouche, à Kurumba pour notre plongée de réadaptation, histoire de vérifier notre lestage. Le courant est insignifiant, juste de quoi ne pas palmer et croiser tout de même quatre requins corail (Triaenodon obesus) qui nous ignorent totalement. Un peu vexé. Eau, noix de coco et serviette tiède parfumée à la sortie.

Par contre, à Rashdoo Madivaru, le courant, nettement plus virulent, nous permet d’apercevoir une dizaine de requins d’espèces différentes en chasse, se partageant le territoire et donc la nourriture, avec de nombreuses caranges. A l’abri du récif sur le sable, les Platax jouent les stars devant mon objectif. Une murène, toujours aussi timide, se cache lorsque je m’approche trop près. Nos guides, Fatou et Tchaï, se régalent à nous montrer des minuscules crevettes et deux poissons-fantômes arlequins. Au final, c’est une très belle plongée dans une eau limpide. « Soleil 2 » continue sa route dans l’atoll de Rashdoo. Dodo bien mérité car le lendemain, réveil à 5.45.

requin balein    croisière spéciale plongeur maldives    poisson clown maldives

Sur « Hammerhead point », point de requins marteaux mais le plancton bleu encore fluorescent de la nuit, accueille notre descente dans le bleu-noir, jusqu’à notre stop à trente mètres. Une attente de vingt minutes au milieu de rien. Juste écouter son corps se jouer de l’apesanteur. De temps en temps, surveiller mon binôme Didier qui se marre à regarder les chirurgiens jouer avec nos bulles. Zéro courant. Peut-être la raison de l’absence des requins-marteaux ? Mais quelle sérénité le long du récif qui nous ramène en surface. A gauche la profondeur des abysses, à droite le sable éblouissant. Même les caranges par centaines sont calmes. Trois requins gris de récif (Carharhinus amblyrynchos) restent presque immobiles dans le bleu. Un gros Napoléon les suit de près, avec tous ces anthias qui brillent sous mes flashs, au milieu des innombrables petits balistes bleus virevoltants. Les couleurs sont tellement vives qu’on pourrait presque oublier ces deux poissons-fantômes bruns qui se confondent avec le substrat. Une plongée Maldivienne typique dont on ne peut se lasser.

Au briefing avant notre plongée à Bathala Maagaa Kan Thila, Léo nous prévient, avec une point d’humour : « Si le courant vient du Nord, on plongera récif main droite mais s’il vient dans le sens Sud-Nord, on sera récif main gauche. Par contre, si le courant sort de la passe, il faudra vite s’abriter contre la paroi car ce sera plus fort en pleine eau. Et si le courant est rentrant, il pourra être assez fort. Quelquefois, le courant peut-être descendant et dans ce cas, il vaudra mieux en sortir rapidement en se déplaçant horizontalement. » Tout est dit. Il n’avait pas prévu le courant tourbillonnant : la fameuse « machine à laver ». Pour les photos, ce n’est pas l’idéal mais quels souvenirs dans la tête pour mes vieux jours. Toute la faune Maldivienne est au rendez-vous et le crochet est confortable ici pour profiter au maximum de ces magnifiques scènes de vie sous-marine. Magique !

La plongée de nuit à Maaya Fushi, en face de l’île éponyme, nous permet la rencontre avec une belle raie Manta, joueuse, qui vient quelquefois caresser nos bulles. Un Platax passe par ici, un calmar, par là. Le matin, réveil dans l’eau claire sur Maya Thila qui plonge de douze à trente mètres, où de beaux alcyonnaires et gorgones nous attendent. Une raie aigle au début, deux requins pointes blanches au milieu et, pour finir notre heure sous l’eau, un requin gris peu farouche plus une dizaine de caranges. Tout ce beau monde à l’air de s’entendre à merveille dans ce monde de brutes. A plusieurs reprises d’ailleurs, j’ai pu observer le requin gris nager de conserve avec un petit requin pointe blanche, très proches et assez longtemps. Chut, une tortue dort encore dans une anfractuosité.

maldives    atoll maldives    plongeur maldives

Pour moi, après un bon petit déjeuner, bain de fraicheur et partage d’émotions dans le jacuzzi sur le pont supérieur, à l’avant de « Soleil 2 ». Vue sur mer à 360° et quelques rares îles qui défilent de chaque côté. Prise de conscience de la relativité du temps. Calme, je sens mes neurones se décoller peu à peu. Cà y est, l’effet « croisière » commence. Stop à Moofushi, station de nettoyage des raies Mantas où quatre de ces superbes animaux survolent des centaines de lutjans, gaterins et autres poissons des mers chaudes. Avec un poisson-feuille jaune en prime et… des dauphins en surface, autour du bateau. Il y a une autre station à Himandhoo, moins profonde avec toutefois moins de poissons alentour. A la nuit tombée, pique-nique sur l’île déserte d’Eboodhoo où le staff attentionné de « Soleil 2 » nous a préparé une arrivée aux flambeaux sur le sable, digne des Mille et une nuits avec un requin-baleine, grandeur nature, sculpté dans le sable. Quel boulot ! Je profite de ces quelques lignes pour les en remercier chaleureusement. L’ambiance y est très conviviale, c’est un plus dans cette croisière. Toutefois, l’un de nos sympathiques marins Maldiviens ne cache pas son inquiétude sur la montée des eaux en nous montrant les vestiges effondrés en bêton d’une ancienne plateforme d’hélicoptère. Il est aussi persuadé que, localement, les hommes pourraient être plus respectueux de leurs îles. Il espère seulement que ses îles ne disparaitront pas dans cinquante ans, comme cela semble être annoncé…

Panetone, sans aucun courant, ressemble à un gâteau à plusieurs étages, type « mille-feuilles », avec des alcyonaires pétant de couleurs tout le long du parcours. Hafza Thila, un petit sec en pleine eau posé à trente mètres sur le sable, est le siège de notre observation d’assez près, d’une dizaine de requins gris et pointe blanche. Pas de fatigue, que du plaisir. Le courant est nettement plus puissant sur Fish Head, un autre haut fond au milieu de nulle part. Les thons, les vivaneaux, les fusiliers entament leur danse prédatrice. Tous se mélangent dans une excitation collective.

croisière bateau et plongée maldives    bateau de plongée maldives    requin océan indien maldives

Je n’ai toutefois nullement l’intention de vous décrire ici les vingt quatre plongées réalisées durant cette croisière sur « Soleil 2 ». Elles résument certainement tout le plaisir qu’ont les plongeurs du monde à pratiquer cette merveilleuse activité de découverte de la nature et ne sont qu’un petit abstract de cette passion qui m’anime encore et toujours. Je ne dirai qu’un seul mot : « Allez aux Maldives ou… retournez-y ! ». Aussi pour la rencontre, entre autres, avec le requin-baleine de Maamigili au plus sud d’Ari atoll, les requins pointes blanches de récif Carcharhinus albimarginatus et les bécunes de Vanhupavali, les gros mérous et la raie aigle de Dhiggaru Kandu (Kandu = passe), les deux gros Napoléons de Fushi Kandu, le banc de cochers, la murène léopard , les rémoras et les hétérocongres de Miyaru Kandu, les requins-nourrices d’Alimatha, les raies Mantas et pastenagues de Kuralhi ou encore le mignon nudibranche que me montre Anita, mon binôme sur cette plongée. A propos des noms d’ailleurs, j’apprend que Meemu Atoll se nomme en fait Malaku en Divehi et Thaa atoll, le point le plus sud de notre croisière, Kolhumadulu. Facile de s’y perdre !

Lorsque la nuit sombre s’installe à Dhifushi sur Thaa atoll, le gros phare de « Soleil 2 » dirigé vers les abysses attire toute la vie nocturne : quatre dauphins, un espadon, des calmars, des aiguillettes et bien sûr une grande quantité de Krill. Pas de requin-baleine cette fois-ci. Sur le chemin du retour vers le Nord, dans la passe de Mulaku, çà fait tout de même bizarre de descendre en quelques secondes, de vingt-cinq à trente mètres, gilet gonflé et de constater que mes bulles descendent… Après dix minutes dans le bleu, collé contre le récif, j’apprécie le calme des poissons qui se lovent dans les couleurs du corail. Instant de sérénité.

fonds sous-marins maldives    requins plongée maldives    plongée de nuit maldives

Avec encore trente-huit heures de désaturation sur mon ordi, ultime jour de cette croisière sur « Soleil 2 » et une paisible randonnée aquatique de presque une heure près de l’île Cocoa, si belle que je ne souhaite qu’elle cesse. Une centaine de perroquets vert-bleu s’ébattent sur le récif. Je remarque que les mâles, plus petits, courtisent les femelles plus foncées, par deux ou trois maximums, jamais quatre. Leur avenir se perpétue ici même, devant mes yeux voyeurs. Ainsi, j’apprends encore la vie.

“L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature, mais c’est un roseau pensant. Il ne faut pas que l’univers entier s’arme pour l’écraser ; une vapeur, une goutte d’eau suffit pour le tuer. Mais quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble que ce qui le tue, puisqu’il sait qu’il meurt et l’avantage que l’univers a sur lui. L’univers n’en sait rien”.

Blaise Pascal

Il faut, à mon avis, continuer à cultiver cette envie de s’ouvrir aux autres. De quoi nourrir une réflexion sur la théorie de l’évolution du monde. Restons curieux. Le soir, comme tous les soirs, je profite de la quiétude de l’endroit pour admirer le ciel étoilé et savourer ces moments de calme et de paix. Encore. Tout autour de moi, je me délecte ainsi du spectacle de la vie et je profite des Maldives, sans perdre de temps, car à l’heure du crépuscule qui s’installe, tout doucement, la terre s’enfuit du soleil…
 

Henri ESKENAZI

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web
Droit de reproduction réservé - Copyright texte et photos Henri Eskenazi

(ndla : Aucun animal n’a été maltraité lors de la réalisation de ce reportage)
 


INFORMATIONS PRATIQUES CROISIÈRE PLONGÉE MALDIVES



maldives océan indienLes Maldives (le nom vient du sanscrit mala signifiant « guirlande » et dvipa, « île ») qui comprennent environ 1200 îles ou ilots, réparties en 22 atolls (vocable Divehi) sur environ 100 000 km2 avec 300 km2 seulement de terre ferme, se situent sur l’équateur (entre 7°10’ Nord et 0°40’ Sud), presqu’au centre de l’océan Indien à 595 km au sud-ouest de l’Inde et à 670 km du Sri Lanka. Environ 900 km du Nord au Sud et 120 km d’Est en Ouest. L’altitude maximale est de 2,3 mètres. La météo y est souvent clémente (température entre 30 et 31°C), surtout de septembre à mai avec des eaux claires et chaudes (température entre 26 et 29°C). Cette République des Maldives, qui a pour capitale Malé (100 000 habitants), compte presque 400 000 habitants, peuplant 200 îles et essentiellement de confession islamique.

Climat :
Pas de cyclones, moussons en juin-juillet et de mi-octobre à fin novembre.

Formalités :
Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour et visa de 30 jours délivré gratuitement à l’arrivée.

Décalage horaire :
+ 3 h en été et + 4 h en hiver.

Aérien :
Plusieurs vols hebdomadaires au départ de Paris (11 heures environ).

Monnaie :
La Roupie Maldivienne (MRF) ou Rufiyaa.
1 Euro = 20 Rufiyaa environ
Euros, dollars et cartes de crédit acceptés.

Langue :
Divehi ou maldivien (proche du cinghalais avec un mélange de hindi et d’arabe), Français, Anglais.

Ecriture :
Le Tana (apparenté à l’arabe).

Santé :
Pas de vaccination obligatoire.

Caissons :
Sur l’atoll de Malé Nord à Bandos et Faru ainsi que sur l’atoll de Rasdhoo au Kuramathi. Le Dhoni de plongée possède un matériel portable d’oxygénation (standard DAN).

Electricité (à bord du bateau) :
Prises françaises en 220 volts, 24h/24h.

Le bateau :
« Soleil 2 » est un nouveau bateau de catégorie supérieure, construit en 2015. Il est en fibre et bénéficie d’équipement de confort moderne. Long de 44 mètres et large de 12 mètres, il peut atteindre une vitesse de croisière de 12 nœuds. Sa capacité est de 26 passagers et de 10 membres d’équipage. Il se compose de 13 cabines, un salon spacieux, la Hi-Fi, une télévision avec vidéo, un bar, un espace extérieur pour les repas, un Sun Deck, deux générateurs électriques, WiFi.

Plongée sous-marine :
Aux Maldives, la croisière est le moyen idéal pour pratiquer la plongée qui est limitée à 30 m. Forfait « plongée » proposé uniquement aux titulaires d’un niveau 2 CMAS ou Advanced Open Water PADI. Bouteilles et plombs fournis. Certificat médical demandé. Crochet pour le courant fortement recommandé. Parachute obligatoire.

CONTACT & INFOS VOYAGE:

AMV SUBOCEA

Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine