Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Les conseils de dernière minute

Coseils dernières minutes avant de partir plongerEssayez de choisir vos places dans l’avion. Si vous n’appréciez pas les turbulences, placez-vous près des ailes. Si vous aimez bouger, préférez les sièges couloirs. Choisissez les sièges hulots, si vous désirez plutôt dormir ou profiter au mieux de la vue (sauf au niveau des ailes) et au milieu, près des écrans, pour visionner des films. Pour ma part, à l’avant et/ou issues de secours car, on peut allonger les jambes, on entre en dernier, on est plus vite sorti (en cas de retard) et il y a moins de bruit.

Pour photographier, demandez au P.N.C. (Personnel navigant commercial, hôtesses et stewards) si c’est plus joli à droite ou à gauche de l’appareil, en sachant que cela dépend souvent de la piste et du sens du vent. Pour cela, évitez aussi d’avoir le soleil en face et choisissez, si possible, une place avec un hublot propre et non rayé (en changeant de place si l’avion n’est pas complet ou bien en intervertissant avec un autre passager avant la phase d’approche lorsque l’on vous demande d’attacher vos ceintures).

Sur des long-courriers avec fort décalage horaire, gérez votre « nuit » (souvent on souffre plus du manque d’heures de sommeil que du « jet-lag » proprement dit) quitte à rater un film, allez aux toilettes avant tout le monde et mettez-vous à votre aise (vêtements amples en coton). N’hésitez pas à porter des chaussettes de contention. N’oubliez pas de boire… De l’eau ! Il me semble important de se préparer psychologiquement, voire physiquement, à un voyage.

Le jour du départ, il est préférable, après une bonne nuit, de ne pas rester à jeun en choisissant une alimentation légère, de préférence solide et sans excitants (café, alcool, tabac). Et c’est seulement en cas de trop grosse nervosité qu’un léger calmant peut être recommandé. On peut aussi pratiquer certaines techniques de relaxation appropriées telles que le yoga.

Conseils avant de partir plonger

Sur le plan pratique, il vaut mieux prévoir des vêtements amples, dans lesquels on se sent à l’aise et surtout, je le répète, éviter de préparer ses affaires au dernier moment. De même, et j’insiste, il est conseillé d’arriver bien en avance à l’aéroport pour être détendu et se familiariser avec les lieux. La peur de rater un avion peut être source d’énervement.

De plus, en arrivant tôt, on a tout le loisir de choisir sa place. Soyez plus que ponctuel : il vaut mieux arriver à l’aéroport une heure trop tôt qu’une minute trop tard. Vous pourrez ainsi essayer de prévoir l’impossible (travaux, escalator en panne).

Gardez toujours le sourire lors d’une fouille (voire même, provoquez-là) car, imaginez le nombre de râleurs que ces agents de sécurité voient dans une seule journée et, de toute façon, c’est votre intérêt… Comparez dix minutes de fouille minutieuse à un crash d’avion : il n’y pas photo !

Pensez à voyager “léger” avec des objets en plastique, plutôt qu’en métal, à cause des fouilles de plus en plus sévères (exemples : chaussures type tennis avec semelles souples faciles à enlever et à remettre (mocassins, velcros) - stylo, lunettes et montre en plastique – Cadenas à numéro (avec même code pour tous !) pour éviter d’avoir trop de clefs que l’on risque de perdre et des attaches en “Rilsan” toujours utiles. La limite du poids des bagages en soute est de 15 ou 20 kg et en cabine de 4 ou 5 kg selon les compagnies aériennes. Attention, elles sont de plus en plus inflexibles.

Ne partez pas stressé. Soyez plus que ponctuel : il vaut mieux arriver à l’aéroport une heure trop tôt plutôt qu’une minute trop tard.

Prenez une assurance annulation en acceptant de payer un léger supplément. La limite du poids des bagages en soute est de 15 ou 20 kg et en cabine de 4 ou 5 kg selon les compagnies aériennes. Attention, elles sont de plus en plus inflexibles. Comparez dix minutes de fouille minutieuse à un crash d’avion : il n’y a pas photo !

En voyage, il existe différentes sources de stress :

  • L’avion : l’angoisse de s’écraser, la peur de l’espace clos ou de la foule, le mal de l’air.
  • Le pays : l’étranger, le nouveau, le fait de ne pas parler la langue, la peur de l’autre, la peur de perdre ses papiers, son argent, laisser sa famille, les maladies, les catastrophes naturelles.
  • La plongée : La peur de l’eau, du fond, du noir, des épaves, des grottes, des algues, des requins, des murènes, des pieuvres, le manque d’air, le mal de mer.
  • L’une ou plusieurs de ces causes peuvent engendrer, de manière plus ou moins intense, des réactions anormales (palpitations, sueurs, sentiment de danger, mutisme, volubilité, panique).
  • Dans les cas graves, il est conseillé de ne pas voyager seul (avec parents ou amis), voire d’adapter une thérapeutique adéquate (médication, psychologue) ou bien de s’abstenir de voyager !

Henri Eskenazi
www.henrieskenazi.com
© Tout droit de reproduction réservé - Texte et photo H. Eskenazi

Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine