Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Emotions voyage plongée : Thaïlande, embarquement pour la mer d’Andaman

croisière plongée dauphin egypte

Rencontre à l’hôtel Andaman Inn de Phuket avec les personnes qui vont partager mon séjour sur M/Y Bunmee II, un confortable bateau de croisière qui sillonne la mer d’Andaman. Nous embarquons pour prendre la direction du Nord : Koh Bon, Koh Tachaï et le mythique Richelieu Rock via les neuf îles Similan. La première île nous offre, dès l’immersion, un festival de raies mantas. Six ou sept de belle taille, peu farouches, vont et viennent dans 10 m d’eau. La plus grande du groupe est entièrement noire sur le dos. C’est le célèbre diable des mers… Nous nous laissons aller à découvrir la magie de la scène. Plus je plonge, plus je prends conscience que, sous l’eau, je vis des moments exceptionnels.

Plus tard, je suis une fois de plus émerveillé par le foisonnement d’animaux qui s’offre à mes yeux sur le site de Richelieu Rock (Hin Plo Naam en thaï), à l’Est des îles Surin. J’y trouve un sec qui, à marée basse, émerge d’un mètre au dessus de la surface pour disparaître complètement à marée haute. Il est recouvert de forêts d’alcyonaires blancs, violets ou roses, d’anémones avec leurs poissons clowns et d’une multitude d’autres poissons. Près de ce sec, dix carangues sont en chasse et une trentaine de barracudas attendent au palier. La richesse du plancton, même si elle diminue un peu la clarté de l’eau, amène une profusion de poissons rarement observée.

croisière plongée mer rouge Egypte et dauphinsRencontre à l’hôtel Andaman Inn de Phuket avec les personnes qui vont partager mon séjour sur M/Y Bunmee II, un confortable bateau de croisière qui sillonne la mer d’Andaman. Nous embarquons pour prendre la direction du Nord : Koh Bon, Koh Tachaï et le mythique Richelieu Rock via les neuf îles Similan.

La première île nous offre, dès l’immersion, un festival de raies mantas. Six ou sept de belle taille, peu farouches, vont et viennent dans 10 m d’eau. La plus grande du groupe est entièrement noire sur le dos. C’est le célèbre diable des mers… Nous nous laissons aller à découvrir la magie de la scène. Plus je plonge, plus je prends conscience que, sous l’eau, je vis des moments exceptionnels.

Plus tard, je suis une fois de plus émerveillé par le foisonnement d’animaux qui s’offre à mes yeux sur le site de Richelieu Rock (Hin Plo Naam en thaï), à l’Est des îles Surin. J’y trouve un sec qui, à marée basse, émerge d’un mètre au dessus de la surface pour disparaître complètement à marée haute. Il est recouvert de forêts d’alcyonaires blancs, violets ou roses, d’anémones avec leurs poissons clowns et d’une multitude d’autres poissons. Près de ce sec, dix carangues sont en chasse et une trentaine de barracudas attendent au palier. La richesse du plancton, même si elle diminue un peu la clarté de l’eau, amène une profusion de poissons rarement observée. Le sable fait son apparition à partir de 32 mètres. Je fouille du regard les nombreuses gorgones sans y rencontrer, cette fois ci, d’hippocampe : encore une bonne excuse pour revenir !

La Thaïlande, ce n’est pas simplement les bouddhas d’or, les moines en robe safran, les orchidées et les éléphants… C’est aussi les bords de mer paradisiaques et les fonds multicolores. Les croisières dans la mer d’Andaman, au rythme de 4 plongées quotidiennes, permettent de découvrir cette facette du pays : des poissons colorés, des tortues, des raies mantas, des requins léopards et quelquefois un requin baleine pour les plus chanceux.

Au départ de la ville de Phuket, ourlée de magnifiques plages de sable blanc, les îles, aussi bien au Nord qu’au Sud, recèlent des criques encore peu fréquentées. En chemin, de nombreux bateaux de pêche accompagnent notre route. Alternance des mouillages et des appareillages sur des sites tous aussi paradisiaques. Le moteur ralentit enfin à l’approche d’Elephant Head Rock, au sud de l’île Koh Similan. La mer est un lac aujourd’hui. Tout le monde est sur le pont, prêt à s’équiper, certains avec un appareil photo numérique pour immortaliser l’instant. L’immersion sera faite de rencontres inoubliables : requins point noire, poissons fantômes arlequins, camouflés dans des petites gorgones, gros diodon en train de se faire chatouiller les ouies par trois labres nettoyeurs…

De petites raies pastenagues à points bleus détalent sur le sable. J’essaie de compter les vers-arbres de Noël multicolores qui tapissent les parois lisses des rochers de granit. Dans le léger courant, sous nos palmes, défilent des lutjans, chirurgiens et autres cochers. Nous remontons sur le bateau, avant d’aller détendre nos jambes par une petite balade d’une heure, sur l’île de Koh Miang et découvrir la résidence de la Princesse, puis se baigner sur la plage déserte.

Retour vers le sud, sur Phuket, avec une nuit de navigation durant laquelle notre accompagnateur nous décrit les espèces rencontrées lors de nos excursions sous-marines. Vient ensuite une courte visite à Patong pour effectuer quelques achats. Une deuxième croisière se prépare. Minuscules et retirées, les îles au Sud de Phuket, constituent un véritable chapelet de beautés sauvages baignées d’eaux translucides, avec de sublimes récifs coralliens.

Au petit matin, au pied de Koh Haa Neua, l’une des cinq îles d’un joli archipel, nous découvrons une cheminée qui plonge de 5 à 15 mètres. Sur le célèbre site de Hin Daeng (le rocher rouge), une multitude d’alcyonaires rivalisent de couleurs. Une vie marine extraordinairement riche profite au léger courant transporteur de plancton. Un beau spécimen de requin léopard croise notre route pour aller se poser juste devant l’autre palanquée. Deux énormes méduses blanches dérivent en surface ; leur coupole abrite des dizaines de crabes et de petits poissons. Les barracudas sont tout proches.

Plus loin, Hin Muang (le rocher mauve) est totalement immergé et on ne prend conscience de sa beauté qu’une fois la tête sous l’eau : gros mérous, ptéroïs volitans, diodons, chirurgiens et cochers, balistes, murènes et raies pastenagues. Sans compter les nudibranches, les crevettes et les crabes porcelaine.

Au fil des jours et des nuits, nous découvrons des sites variés, des petits tombants, des dédales de rochers. Ils rappellent le paysage terrestre. Les nombreuses anfractuosités révèlent tous les trésors de la mer d’Andaman : le gaterin juvénile à Hin Phae, les deux poissons fantômes arlequins de Maya Wall, l’immense banc de lutjans de Bida Nok, le requin léopard posé sur le sable lors d’une plongée de nuit où le plancton brillait intensément…
Dans les eaux d’andaman, tout n’est que récifs coralliens à couper le souffle et ballets de poissons paradant pour le plus grand plaisir des yeux.

Destination mythique, la Thaïlande suscite des rencontres étonnantes avec des tortues, des raies, des perroquets, des poissons clowns et parfois un magnifique requin baleine. Peu de chance d’en revenir déçu.

Henri Eskenazi
www.henrieskenazi.com
© Tout droit de reproduction réservé - Texte et photo H. Eskenazi
 


>>> D'autres émotions ?... cliquez ici !

 

Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine