Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Pratiquer

Contre Indications


Vous trouverez ci-après la liste indicative et non limitative du mois de Mai 2005, concernant les contre indications temporaires et définitives
de pratique de la plongée sous-marine.














Les problèmes doivent être abordés au cas par cas, éventuellement avec un bilan auprès d'un spécialiste, la décision tenant compte du niveau technique (débutant, plongeur confirmé ou encadrant).

En cas de litige, la décision finale doit être soumise à la Commission Médicale Régionale, puis en appel, à la Commission Médicale Nationale.

  • Cardiologie :
    • Contre-indications définitives
      • Cardiopathie congénitale
      • Insuffisance cardiaque symptomatique
      • Cardiomyopathie obstructive
      • Pathologie avec risque de syncope
      • Tachycardie paroxystique
      • BAV II ou complet non appareillés
      • Shunt D-G découvert après accident de décompression à symptomatologie cérébrale ou cochléo-vestibulaire
    • Contre-indications temporaires
      • Hypertension artérielle non contrôlée
      • Infarctus récent et angor
      • Péricardite
      • Traitement par anti arythmique ou β−bloquant
  • Oto-rhinolaryngologie :
    • Contre-indications définitives
      • Cophose unilatérale
      • Evidement pétromastoïdien
      • Ossiculoplastie
      • Trachéostomie
      • Laryngocèle
      • Déficit audio. bilatéral à évaluer par audiométrie
      • Otospongiose opérée
    • Contre-indications temporaires
      • Episode infectieux
      • Polypose nasosinusienne
      • Obstruction tubaire
      • Syndrome vertigineux
      • Perforation tympanique
  • Pneumologie :
    • Contre-indications définitives
      • Insuffisance respiratoire
      • Pneumopathie fibrosante
      • Vascularite pulmonaire
      • Asthme à évaluer (*)
      • Pneumothorax spontané ou maladie bulleuse, même opérés
      • Chirurgie pulmonaire
    • Contre-indications temporaires
      • Pathologie infectieuse
      • Pleurésie
      • Traumatisme thoracique
  • Ophtalmologie :
    • Contre-indications définitives
      • Pathologie vasculaire de la rétine, de la choroïde, ou de la papille
      • Kératocône
      • Prothèse ou implant creux
    • Contre-indications temporaires
      • Chirurgie du globe oculaire sur 6 mois, y compris laser
      • Décollement rétinien
  • Neurologie :
    • Contre-indications définitives
      • Épilepsie
      • Syndrome déficitaire sévère
      • Pertes de connaissance itératives
      • Effraction méningée neurochirurgicale, ORL ou traumatique
    • Contre-indications temporaires
      • Traumatisme crânien grave à évaluer
  • Psychiatrie :
    • Contre-indications définitives
      • Affection psychiatrique sévère
      • Incapacité motrice cérébrale
      • Ethylisme chronique
    • Contre-indications temporaires
      • Traitement antidépresseur, anxiolytique, par neuroleptique ou hypnogène
      • Alcoolisation aiguë
  • Hématologie :
    • Contre-indications définitives
      • Pathologies graves de la crase sanguine à évaluer
  • Gynécologie :
    • Contre-indications temporaires
      • Grossesse
  • Dentaire :
    • Contre-indications temporaires
      • Caries non traitées
  • Métabolisme :
    • Contre-indications définitives
      • Diabète traité par insuline : à évaluer (*)
      • Diabète traité par antidiabétiques oraux (hormis biguanides)
      • Troubles métaboliques ou endocriniens sévères
    • Contre-indications temporaires
      • Tétanie / Spasmophilie
      • Troubles métaboliques ou endocriniens sévères
  • Dermatologie :
    • Différentes affections peuvent entraîner des contre-indications temporaires ou définitives selon leur intensité ou leur retentissement pulmonaire, neurologique ou vasculaire
  • Gastro-Entérologie :
    • Contre-indications définitives
      • Manchon anti-reflux
    • Contre-indications temporaires
      • Hernie hiatale ou reflux gastro-oesophagien à évaluer

Toute prise de médicament ou de substance susceptible de modifier le comportement peut être une cause de contre-indication. La survenue d'une maladie de cette liste nécessite un nouvel examen.

(*) Les diabétiques insulinodépendants et les asthmatiques intermittents doivent faire l’objet d’une évaluation, et le certificat médical de non contre indication ne peut être délivré que par un médecin fédéral.

La reprise de la plongée après un accident de désaturation, une surpression pulmonaire, un passage en caisson hyperbare ou autre accident de plongée sévère, nécessitera l'avis d'un Médecin Fédéral ou d’un médecin spécialisé selon le règlement intérieure de la C.M.P.N.

Ce certificat médical devra être visé par le Président de la Commission Médicale Régionale.
Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine